Angelin Prejlocaj, un chorégraphe hors du temps

angelin prejlocaj

@montpellier danse

Angelin Prejlocaj est sans aucun doute le chorégraphe de danse contemporaine le plus talentueux de notre époque. D’origine albanaise, il dirige aujourd’hui son propre ballet à Aix-en-Provence : le Ballet Prejlocaj.

Angelin Prejlocaj est né en France en 1957, de deux parents albanais. Très tôt, il commence des études de danse classique avant de se tourner vers la danse contemporaine, qu’il n’a pas quittée aujourd’hui. 

Depuis 1985, il est à la tête de la compagnie Prejlocaj qu’il renommera Ballet Prejlocaj. Plusieurs de ses chorégraphies rencontrent un immense succès. Ainsi, elles entrent au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris. Depuis 1996, il travaille à Aix-en-Provence dans le Pavillon Noir qui abrite son ballet, et dont l’inauguration a eu lieu en 2006. 

Pourquoi Angelin Prejlocaj est-il si connu ?

Dans le monde de la danse, en effet, Angelin Prejlocaj est un personnage incontournable. Travailleur acharné, il propose aussi une nouvelle conception de la danse, par un mélange constant des styles artistiques. Par exemple, dans l’une de ses œuvres, Helikopter (2001), il allie danse et projection vidéo. Mais il sait aussi jouer avec son temps, et l’actualité médiatique. Un autre exemple, en 2007, alors que la France reçoit la coupe du monde de rugby, il compose une courte chorégraphie intitulée Haka. Celle-ci s’inspire bien sûr de la fameuse danse rituelle maori.

Cette créativité sans limites fait d’Angelin Prejlocaj l’un des chorégraphes les plus importants de notre époque. Ses collaborations avec de nombreux artistes contemporains (groupes de musique électronique, par exemple), en font un pionnier d’une nouvelle forme de ballet.

angelin prejlocaj

L’œuvre d’Angelin Prejlocaj

L’immense chorégraphe a composé plus de 50 pièces. Par ailleurs, celles-ci vont du solo aux formes plus larges de représentations. Elles sont représentées au répertoire des plus grandes compagnies du monde. La Scala de Milan, le New York City Ballet et le Ballet de l’Opéra national de Paris lui font des commandes…

Au cours de sa carrière, il reçoit le « Grand Prix National de la danse » décerné par le Ministère de la culture en 1992.

Sa pièce Annonciation, lui vaut le « Bessie Award » en 1997, Roméo et Juliette « Les Victoires de la musique » la même année, et enfin, Blanche Neige le « Globe de Cristal » en 2009. 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *