Aigle albanais un symbole fort - Les 4 Couleurs

L’aigle albanais : un symbole fort

L’aigle albanais est sans doute le symbole le plus fort de l’identité et de la culture albanaise. Découvrez son histoire, ses multiples significations, et l’attachement que lui portent les Albanais !

1. L’aigle albanais : un histoire riche

Dans la culture romaine, l’aigle royal est un animal symbolique très présent. En effet, il symbolise l’empire, la puissance et l’unité du peuple romain.

L’aigle représente un symbole fort dès l’apparition du peuple Albanais, 2000 ans avant J-C. Leurs ancêtres de l’époque, les Illyriens, vouaient un grand respect à cet animal. Au XV° siècle, ce symbole est déjà bien reconnu : à cette époque, le plus grand héros des Albanais, Skanderbeg, en fait son emblème. À partir de là, l’aigle albanais deviendra une représentation systématique du peuple albanais, manifestant sa puissance et son esprit de liberté.

La légende raconte en effet que Skanderbeg hissa un drapeau au-dessus d’un château repris aux mains de l’ennemi ottoman, lorsque ce dernier tenta d’envahir le territoire albanais. On dit également qu’il formait le sceau de ce grand général militaire. Par ses nombreuses victoires contre l’envahisseur, Skanderbeg reste aujourd’hui le plus grand héros de son peuple, et l’aigle albanais son plus grand symbole.

L’aigle albanais orne le drapeau de l’Albanie depuis 1912, année de sa déclaration d’indépendance. Il est aussi très présent dans les régions albanophones telles que le Kosovo, la Macédoine…

Aigle albanais - Drapeau - Les 4 Couleurs

2. L’aigle albanais : un symbole riche de sens

Tout d’abord, il faut savoir que la traduction d’aigle en albanais est la même que celle du mot Albanais : shqip. Les Albanais, en effet, se disent les fils de l’aigle, expression qui habite leurs traditions depuis des siècles. C’est dire combien l’aigle est un animal présent dans le cœur de tout albanophone !

L’aigle albanais a une particularité : c’est un animal à deux têtes, ou bicéphale. Les deux têtes symbolisent la diversité qui résident au sein du peuple albanais. On y attribue différentes significations :

  • la dualité linguistique : en effet, le Guègue est parlé dans les régions du nord, et le Tosque dans les régions du sud. Pourtant, les Albanais demeurent un peuple toujours uni.
  • l’union entre les régions du nord et les régions du sud

Tous les albanophones, par leur langue qui constitue leur identité, se sentent proches de ce que représente l’aigle albanais. Fils de l’aigle, il est symbole de force, et de liberté, par sa capacité à toujours pouvoir s’envoler.

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *